Publicité et entrepreneuriat, un nouveau modèle d'affaires?

April 24, 2017

 

Si les agences sont habituées d’accompagner leurs clients dans leurs stratégies d’affaires, il s’agit d’une autre chose que de retourner le miroir vers soi et de lancer son propre service. C’est pourtant ce qu’a fait Les Évadés en cofondant Adèle sur demande.  

 

D’abord consultée par l’entreprise Adèle pour analyser le secteur de l’entretien ménager et revoir son modèle d’affaires, l’agence Les Évadés s’est retrouvée à 50% actionnaire de la plateforme Adèle sur demande.

 

Celle-ci fonctionne un peu comme le service Uber: les clients peuvent se rendre en ligne pour fixer la date et l’heure d’arrivée du pro du ménage, obtenir la liste des tâches effectuées, confirmer la réservation et connaître le coût exact du service.  

«Les Évadés est une agence de communication qui accompagne plusieurs de ses clients dans la transformation de leur entreprise vers des modèles d’affaires qui utilisent le pouvoir du numérique pour créer de la valeur. Dans le cas du projet Adèle sur demande, nous nous sommes investis jusqu’à devenir cofondateurs du projet», explique Alain Cloutier, coprésident de Les Évadés.

 

Même si l'on voit parfois des agences diversifier leur offre en proposant un service complémentaire aux leurs, par exemple de la traduction ou de la consultation, il est plutôt rare qu’une agence porte le chapeau de l’entrepreneur.

 

Un projet à fort potentiel d’expansion

 

L'entrepreneuriat n'est pas sans risques, particulièrement pour une agence qui doit mener de front toutes ses autres activités usuelles.

 

«C'est sûr que lorsqu'on investit de l'argent, l'on risque beaucoup, mais nous croyons que c'est grâce à ce type de partenariat, où nous contribuons par notre expertise, que nous pouvons profiter de la valeur ajoutée créée», souligne Alain Cloutier.

 

Dans un marché comme celui de Montréal, il n'est pas toujours facile pour une agence de rayonner ailleurs. «Quand on pense à tous les efforts, au temps et aux investissements qu'une agence consacre pour se faire connaître, un projet comme Adèle, qui nous appartient, nous apparaissait avoir beaucoup de sens.»

 

Adèle sur demande a en effet la possibilité d’étendre ses activités à Toronto et à New York, deux villes qui présentent un bon potentiel pour ce type de service, selon un sondage que la firme de recherche Crop a mené pour l'agence. De plus, comme la plateforme est bilingue et déjà mise sur pied, son déploiement à plus grande échelle n'engendre pas plus de coûts.

 

 

Consultez l'article complet sur le Infopresse ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives