Comment trouver le bon mentor... pour toi!

March 12, 2017

L’importance d’aller chercher un mentor

 

Se lancer en affaires, c’est souvent se lancer dans l’inconnu, hors des sentiers battus, à la découverte de nouveaux marchés ou de nouvelles opportunités d’affaires. Bref, l’intrapreneur devra accepter de devoir faire face à une bonne dose d’incertitudes. Pour cela, deux grandes catégories d’atouts sont à sa portée : ses atouts internes, de même que ceux qui sont externes. En effet, intrinsèquement, l’intrapreneur peut compter sur sa vision à long terme, sa ténacité, sa passion, sa confiance en lui-même et sa capacité d’adaptation. En outre, il doit avoir la capacité de reconnaitre les atouts ou les forces qui l’entourent dans son environnement externe. L’un de ces atouts est le mentorat. Certes, il s’agit d’un processus plus difficile et peut-être plus ardu, mais comme Stephen Covey le dit dans son livre 7 Habits of Highly Effective People : « il faut savoir aiguiser sa scie ! » Assurément, un intrapreneur désireux de réussir doit prendre le temps de bien sélectionner son mentor selon des caractéristiques bien précises.

 

Commencer par soi-même

 

Avant toute chose, il faut commencer par bien se connaitre ; il en va de la crédibilité de l’intrapreneur. Ainsi, une bonne façon de connaitre ses aptitudes est de passer le test diagnostique offert par l’Initiative « Intrapreneurial ». Qui plus est, l’intrapreneur a peut-être su développer davantage d’aptitudes académiques ou autodidactiques. Peut-être a-t-il de grandes capacités analytiques ou encore une grande capacité pour interagir socialement ? Se connaitre passe par la reconnaissance de ses forces et de ses faiblesses au sens des différentes formes d’intelligences. En effet, selon la théorie des intelligences multiples (Gardner, 2011), nous développons certaines formes d’intelligences. Ce sont là les forces parmi lesquelles l’intrapreneur pourra s’appuyer. À la suite de cela, l’intrapreneur devra trouver une complémentarité à sa personne chez son mentor.

 

 

 

Connaitre en profondeur son projet d’affaires

 

Il va de soi que la crédibilité de l’intrapreneur sera testée lorsqu’il se présentera pour la première fois en face de son mentor. En effet, l’intrapreneur devra non seulement convaincre le mentor en vendant sa propre personne, son parcours et sa personnalité, mais il devra aussi vendre son projet d’affaires. Pour ce faire, l’intrapreneur doit connaitre en profondeur son plan d’affaires, le marché dans lequel il œuvre et les contraintes financières à travers toute la chaine de valeurs de son produit ou de son service. Ainsi, en utilisant une approche en entonnoir, l’intrapreneur pourra déterminer l’industrie dans laquelle il veut que son mentor ait œuvré professionnellement. Quoi qu’il en soit, au terme des discussions avec ses mentors potentiels, il pourra juger de l’expérience de ces derniers en regard de la nature de leur parcours : produit ou service ? Entrepreneuriat ou intrapreneuriat ? « Start-up » traditionnelle ou à travers une entreprise familiale ? À quelle valeur s’élève la mise de fonds initiale ?

 

Trouver le mentor parfait

 

1. Premièrement, pour un jeune intrapreneur, il peut être intimidant d’entrer en contact avec un ou une présidente de compagnie ou un ou une vice-présidente d’une société d’envergure. À ce sujet, il faut se détromper, car ces gens ont eux aussi commencé jeunes et débordants d’énergie. Eux aussi ont pris des risques en décrochant le téléphone, en donnant leur carte professionnelle dans le hall d’entrée d’une tour de bureaux ou ont demandé à être référés par un contact mutuel. L’intrapreneur ne doit pas se gêner pour sa cause : c’est à lui que revient le mérite de faire preuve d’initiative et d’être audacieux.

 

2. Deuxièmement, l’intrapreneur doit comprendre qu’être parrainé prend du temps. Il s’agit de la base de toute relation de confiance. Les deux intéressés doivent apprendre à se connaitre afin de prendre la bonne décision. Il ne faut pas espérer qu’au premier cocktail ou au premier café le « match » soit parfait. Il faut avoir une vision plus élargie et entamer une étape à la fois !

 

3. Troisièmement, l’intrapreneur doit déceler les qualités requises qui feront de son contact le mentor qu’il recherche. Un bon mentor aura bien plus que de l’expérience et du succès. En effet, bien que ces deux qualités puissent paraitre essentielles et suffisantes pour trouver le bon partenaire, il en faut plus pour s’assurer que l’intrapreneur bénéficie réellement de la relation d’affaires:

 


  • Le mentor devra avoir une grande capacité d’écoute, c’est-à-dire de garder un esprit ouvert en écoutant l’intrapreneur, tout en gardant la discussion active en posant des questions ouvertes. Il devra être en mesure, avec des interventions simples, de pousser la réflexion et de faire cheminer l’intrapreneur dans ses propos en vue d’établir un lien de confiance puissant. De cette façon, l’intrapreneur sera plus ouvert à démontrer le cheminement décisionnel qu’il emprunte, ainsi que les fondements qui sous-tendent sa vision des affaires.

     

  • Grâce à sa capacité d’écoute, le mentor pourra facilement penser à des contacts de son réseau professionnel qui pourrait bénéficier à l’intrapreneur dans ses démarches. Pour jouer le rôle d’intermédiaire, le mentor devra avoir été préalablement disposé à ouvrir en tout ou en partie son carnet d’adresses au jeune. Ici, les capacités sociales des deux parties seront testées, car il en va du fondement de la relation d’affaires au nom du partenaire. Chaque partie devra agir avec sensibilité lorsque de nouvelles introductions seront faites. En effet, il sera important pour le mentor de bien informer son contact professionnel de la relation de mentorat qu’il entretient avec l’intrapreneur. Non seulement devra-t-il appuyer son intrapreneur, mais il devra aussi pleinement encourager son projet d’affaires. Du côté de l’intrapreneur, celui-ci devra se montrer à son meilleur puisqu’il représente son mentor. Que ce soit face à un investisseur, un fournisseur, un client ou toute autre relation d’affaires, l’intrapreneur devra reconnaitre la grande valeur qu’aura apportée son mentor dans sa démarche d’introduction.

 

Poursuivez votre lecture sur initiative intrapreneuriale ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives