Kombucha Tea : lancer une entreprise à 50 ans

March 1, 2017

 

Il n'y a pas d'âge pour lancer son entreprise. À preuve : Martin Garneau avait 50 ans lorsqu'il a décidé de s'embarquer dans une telle aventure, au début de 2015. Après des vacances en Californie où, entre ses sorties de surf en mer, il découvre alors le thé Kombucha et ses bienfaits.

 

 

« J'avais toujours eu en tête de me lancer en affaires. J'ai eu le coup de foudre pour le Kombucha et, comme il n'y avait pas encore beaucoup d'offre sur le marché, j'y ai vu une belle opportunité », dit le cofondateur de Kombucha Tea Co., qui s'est associé à un ami de longue date, Abdel Ahraiba.

 

De retour au Québec, il mijote l'idée et tombe sur une recette ancestrale de cette boisson à base de thé fermenté, réputée bénéfique pour ses vertus thérapeutiques, qui serait consommée depuis 2000 ans en Asie. La cuisine de sa maison servira de banc d'essai avant qu'il se lance dans la production artisanale de thés Kombucha, dans un petit local de Saint-Jean-sur-Richelieu.

 

DÉMOCRATISER LE KOMBUCHA

 

En septembre 2015, l'entreprise met en marché l'Elikxir Kombucha, qui se décline pour l'instant en quatre saveurs à base de thé vert : limonade-lavande (thé vert, hydrolat de lavande et jus de citron), gingembre (thé vert, gingembre), orange cardamome (thé vert, jus d'orange, essence de cardamome) et racinette (thé vert, épices, mélasse, caramel).

 

« La plupart des marques offertes sur le marché sont à saveur de chlorophylle ou de fleurs, comme l'hibiscus ou des pétales de rose. On a plutôt voulu développer des saveurs plus accessibles aux consommateurs qui sont moins de fervents amateurs de produits santé et naturels », explique l'ingénieur de formation, qui a travaillé entre autres comme chef de projet pendant près de 20 ans chez le fabricant d'équipements militaires Oerlikon.

 

L'entreprise souhaite ainsi se démarquer dans un marché appelé à prendre de l'expansion. « Le Kombucha est encore assez méconnu, mais sa popularité est grandissante », souligne-t-il, affirmant que des marques américaines font leur apparition au Québec.

Les boissons de Kombucha Tea Co., qui ont reçu la certification biologique d'Ecocert en mars 2016, sont vendues dans une trentaine de points de vente, principalement dans les magasins d'aliments naturels et quelques épiceries de la Montérégie, de Montréal, de l'Outaouais et même à Ottawa.


« On a fait nos premières ventes en faisant du porte-à-porte chez les commerçants. Il y a eu beaucoup d'intérêt, et certains vendaient même déjà du Kombucha. Comme ils constataient une demande grandissante des consommateurs, ils souhaitaient leur offrir une autre marque », explique Martin Garneau.

 

VERS LES GRANDES CHAÎNES D'ALIMENTATION

 

La présence de l'entreprise en Outaouais et de l'autre côté de la rivière, dans la capitale canadienne, est attribuable à une entente conclue avec un distributeur l'été dernier. Kombucha est aussi en pourparlers avec un autre distributeur ontarien qui lui permettrait de s'implanter à Toronto.

 

Entre-temps, l'entreprise a aussi fait appel à un courtier en alimentation québécois qui pourrait lui ouvrir bientôt les portes des grandes chaînes d'alimentation. « On s'apprête à percer le marché à plus grande échelle », affirme Martin Garneau.

 

Poursuivez votre lecture sur La Presse ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives