Chercher l'équilibre #paroledentrepreneur

February 23, 2017

 

 

Le stress? Non, merci! Pour Marie-Julie Martel*, à la tête de Mode et marmaille, le secret repose sur un horaire bien ficelé. Pour elle, tout est dans l'équilibre de vie qu'on s'impose. 

 

Découvrez comment cette entrepreneure énergique, gagnante du concours Entreprendre Trois fois par jour, y arrive dans son quotidien.

 

1. Quel outil technologique considérez-vous comme votre meilleur ami pour concilier toutes vos tâches?

Accès D Affaires et Mailchimp. 

 

Le premier me permet de gérer mes affaires financières partout et en tout temps. Quand on est dans les affaires, on n'a pas toujours le temps d'effectuer notre gestion financière au bureau. On doit avoir accès à nos informations rapidement.

 

«Entreprendre, c'est se choisir comme personne dans toutes nos forces et nos faiblesses.» 
- Marie-Julie Martel


Mailchimp est aussi un outil fabuleux. Il me permet de créer des listes de contacts et d'envoyer à mes clientes des infolettres à l'allure professionnelle. Pas besoin de compétences en graphisme. L'outil est simple à utiliser. Il me permet aussi de suivre les messages et d'obtenir un rapport détaillé à la suite de l'envoi de mes courriels.

 

2. Quel est votre «mantra» ou votre soupape pour gérer le stress?


Pour gérer le stress et la pression, je déconnecte. Quand on est travailleur autonome, on peut travailler tout le temps et n'importe où. Pour éviter que le travail envahisse mon quotidien et ma vie de famille, je me donne un horaire que je dois respecter. Celui-ci fait en sorte que je ne travaille pas le samedi et le dimanche, à moins d'une urgence. Cela me permet d'être moins stressée et beaucoup plus productive. Aussi, je me permets de faire un voyage en famille chaque année. 

 

3. Quel événement déclencheur ou charnière a marqué le début ou l'essor de votre entreprise?


La naissance de mes enfants. En quittant mon emploi, qui ne me rendait pas heureuse, pour mon congé de maternité, j'ai eu le temps de réfléchir à mon avenir, à ce que je voulais comme vie de famille, à remettre en perspective mes priorités. Le déclic s'est fait peu à peu.

 

J'ai commencé à travailler à temps partiel dans une boutique de vêtements pour enfants alors que mon fils faisait son entrée à la garderie. Cet emploi était idéal pour moi. Pas trop d'heures ni trop de responsabilités. Je savais que j'étais bonne vendeuse et j'adorais les vêtements pour enfants. L'idée a alors germé dans mon esprit d'avoir ma propre boutique de vêtements pour enfants. De là est née la boutique Mode et marmaille qui fête ses 5 ans cette année.

 

 

Vous pouvez lire l'intégralité de l'article sur Desjardins ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives