être entrepreneur : un mélange de thinker, doer et watcher!

February 17, 2017

 

Selon le Marcus Buckingham (HBR, mars, 2005), il existerait trois styles d’apprentissage : ceux qui apprennent en analysant, ceux qui apprennent en faisant et ceux qui apprennent en regardant.

 

Les thinkers sont ceux qui apprennent par eux-mêmes, style très autodidacte, ils réfléchissent au problème et arrivent à une méthode et une solution avant de passer à l’action.

 

Les doers sont ceux qui apprennent sur le terrain, dans le feu de l’action et qui ne demandent qu’à improviser. Ils doivent vivre la situation et expérimenter pour comprendre et agir adéquatement.

 

Les watchers sont ceux qui apprennent par imitation, en observant à distance et tirant des conclusions sans avoir à être impliqués. Ils doivent s’approprier de nouvelles notions en contrastant ce qui leur est présenté avec ce qu’ils connaissent.


De par notre société occidentale et notre contexte académique, j’ai pu constater que le style thinker est celui privilégié en entreprise et au quotidien. À l’occasion, dans certaines cultures d’entreprise, on permet le style watcher pour intégrer une personne à un nouveau poste ou le familiariser à un nouveau rôle. Il s’agit toutefois d’un accompagnement intensif de courte durée.

 

En tant qu’entrepreneur, notre courbe d’apprentissage ne stagne pas; au contraire, elle va toujours en montant, tant au niveau professionnel que personnel. J’ai eu le plaisir de remarquer qu’être à son compte c’est solliciter tous les types d’apprentissages proposés par Buckingham.

 

Être entrepreneur, c’est être confronté aux problèmes qui surviennent de façon régulière et récurrente (thinker), c’est devoir parfois se lancer et expérimenter avec son gut feeling (doer) et c’est aussi apprendre du partage des autres et de nos propres observations (watcher).

 

Être entrepreneur, c’est utiliser son plein potentiel d’apprenant et c’est également ce qui donne un sens à cette aventure entrepreneuriale que nous décidons de vivre.

 

Bref, être entrepreneur, c’est davantage qu’un titre et une fonction : c’est une vocation.

 

« Deviance is, at heart, a creative act – a way of searching out and inventing new approaches to doing things. » Perlow and Williams, 2003, On communication, HBR.

 

Vous pouvez consulter les articles de notre directrice aux communications Isabelle Chessé, sur le blogue Alterlieu ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives