10 trucs pour prévenir les pannes informatiques

January 31, 2017

 

Nos spécialistes du dépannage informatique vous proposent 10 trucs pour prévenir ces défaillances :

 

1. Protéger l’alimentation électrique reliée à vos équipements informatiques


Les variations de l’alimentation électrique affectent les serveurs et les équipements de communication réseau, y compris l’accès Internet. Les problèmes en découlant sont parfois mineurs, par exemple un poste qui gèle ou qui ne répond pas aux commandes. Mais ces interruptions électriques peuvent aussi causer un arrêt complet des serveurs ou des postes. Ces pannes peuvent être la cause de bris d’équipements, de la perte ou de la corruption de données.
 

La meilleure façon de minimiser les pannes informatiques est d’installer un système de protection d’alimentation électrique intégrant un onduleur qui ajuste le courant et une batterie de piles de secours qui protègent le matériel critique contre les dommages dus aux coupures de courant, aux baisses de tension, aux surtensions et au bruit de lignes. Bien configurés par un technicien informatique certifié, ces appareils permettent aussi d’assurer l’alimentation électrique de l’équipement pendant une courte coupure et même d’ordonner l’arrêt correct des appareils si la panne s’éternise.

 

2. Avoir un réseau filaire configuré selon les meilleures pratiques de l’industrie


Les usagers se plaignent de la lenteur de l’accès à Internet, ou de la fermeture de leur session cloud? Un réseau informatique est aussi performant que le plus faible de ses maillons; on peut donc blâmer le câblage, la carte réseau de votre poste informatique ou les commutateurs (appelés switch), ou encore la gestion logicielle de votre réseau (serveur du domaine).

 

Pour résoudre ces problèmes, nous conseillons de faire appel à un administrateur de réseau certifié qui pourra réaliser un audit de votre système en réseau, un bilan de santé, afin de déceler les failles de chacune des composantes, et qui vous proposera des solutions. Plusieurs indicateurs permettent de savoir si votre système informatique en malade ou en santé. Comme nous, tout système informatique est vivant et a besoin d’être examiné périodiquement.

 

3. Avoir un réseau sans fil moderne et bien paramétré


Les réseaux sans fil sont devenus indispensables dans les milieux de travail modernes, car ils alimentent les portables, les mobiles, les appareils de production et les imprimantes; on ne peut plus s’en passer. Cependant, plusieurs des appareils déployés dans les PME sont des antennes wifi de la première génération et ils offrent une vitesse inférieure à ce que nous avons maintenant à la maison; leurs performances ne répondent donc plus à la demande. Cette réalité engendre l’insatisfaction des usagers quant à la vitesse et à la fiabilité du réseau de l’organisation.

 

Un simple audit permet de valider la performance des appareils wifi, le positionnement adéquat des antennes et la configuration optimale durant les périodes de pointe et de forte demande. Il est important de préciser que des antennes wifi mal configurées constituent une brèche de sécurité importante qui peut permettre à des pirates informatiques de s’infiltrer dans les données de l’entreprise.

 

4. Conserver des postes de travail performants


L’humain s’habitue et s’adapte au fait de travailler avec un poste de travail qui ralentit de mois en mois. On finit par ne plus le remarquer jusqu’à ce qu’il tombe en panne. Ces pannes affectent l’usager pendant de longues heures, causent des pertes de données et du service à la clientèle. Parfois, si ce poste est attaqué par des logiciels malveillants, il peut infecter ses collaborateurs et même les serveurs. Il faut ici préciser qu’un poste de travail fait partie d’un écosystème ouvert à cause des échanges sur Internet. Le simple fait de cliquer par inadvertance sur un site, de répondre à une question en apparence banale sur un site web ou d’ouvrir une pièce jointe ou un hyperlien d’un courriel peut donner accès à vos privilèges sur votre poste informatique et contaminer le réseau de votre entreprise.

 

Le premier geste que nous posons après avoir désinfecté, remplacé ou réparé le poste informatique malade est de retirer à l’usager tous ses droits d’administrateur, car ces privilèges octroient aussi les mêmes droits sur l’ensemble du réseau et des systèmes; il y a donc un risque très élevé de propagation en cas d’attaque malicieuse. Ensuite, la configuration adéquate et l’automatisation des mises à jour critiques de Microsoft, de l’antivirus, des microcodes du poste et des autres logiciels dont vous aurez besoin permettront de conserver un poste informatique performant pour plusieurs années.

 

Pour connaître les 6 autres trucs, consultez l'article de Serge Goulet à informatique mercier  ICI 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Une nouvelle force vive au service des entreprises de la Montérégie !

April 26, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents

October 25, 2018

Please reload

Archives